Randonnée itinérante entre Cerces, Clarée et Thabor

10 Juil 2015 | Blog Randonnée

Un nouvel été commence et comme le veut désormais la tradition, j’inaugure la saison avec un trek itinérant en haute montagne accompagné de mes amis. Xavier et Ben se joignent à l’aventure pour leur troisième année consécutive, ainsi qu’Alex avec qui j’ai déjà marché dans la région de l’Ubaye il y a quelques temps. Nous avons préparé un parcours de cinq jours au cœur du massif du Mont Thabor et du massif des Cerces au départ de Bardonecchia, à la frontière des Hautes-Alpes, de la Savoie et de l’Italie. Comme nous randonnons depuis plusieurs années déjà, nous améliorons et allégeons notre équipement au fil du temps, ce qui nous permet de partir plus longtemps en autonomie complète. Notre expérience de cuisine lors des bivouacs s’améliore aussi, et nous partons avec de quoi préparer des repas moins sommaires, ce qui nous l’avons appris est essentiel pour les longues marches. Nous avons aussi prévu deux nuits en refuge pour plus de confort: au refuge Terzo Alpini au départ et au refuge du Chardonnet à l’arrivée.

Le ciel est beau durant toute la durée du parcours. C’est l’occasion pour nous de profiter du panorama lors de l’ascension du Mont Thabor que nous avions déjà effectué l’année dernière, mais dans les nuages. Cette fois le ciel est totalement dégagé et une vue sur les Écrins et la Vanoise s’offrent à nous. Nous croisons pas mal de randonneurs en raison d’une saison plus avancée que les années précédentes mais le soir venu nous somme tranquilles sur nos spots de bivouac. Récupérant du bois sur le chemin nous nous offrons le luxe de longues soirées auprès du feu sous un ciel limpide et étoilé. Chacun de nous a emporté une petite bouteille d’alcool ou de liqueur afin de les rallonger et d’amoindrir l’emprise du froid. Les lacs que nous rencontrons sont magnifiques de pureté et l’eau glaciale n’a pas empêché Alex d’y faire quelques brassées revigorantes qui lui valent notre plus grand respect. Le dernier jour nous rejoignons Vincent, mon ami de l’université de géographie, fils d’alpinistes et grand connaisseur de la haute montagne, au col du Chardonnet afin de marcher ensemble jusqu’au refuge du même nom et d’y manger au chaud un bon dîner bien mérité pour notre ultime étape. La réputation du gardien et cuisinier des lieux n’est pas démentie, le repas y est succulent. Revigorés par cette dernière nuit en montagne nous descendons le lendemain matin dans la vallée jusqu’au village de Névache par un beau sentier longeant la Clarée, et rallions ensuite Bardonecchia afin d’attraper notre train de retour pour Paris.

Itinéraire de la rando téléchargeable au format Google Earth en cliquant ici

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles de randonnée

Pin It on Pinterest

Share This